Brabant Wallon

Handicapé, Eric Deleux peut enfin sortir de chez lui sans danger

Dans notre édition de ce lundi, nous relations la situation invraisemblable dans laquelle était plongé Eric Deleux, un habitant de la rue Michel Botte à Ophain. Amputé de la jambe droite depuis un accident de travail en 2014, il était quasiment dans l’incapacité de sortir de son propre domicile.

La faute à une rupture de canalisation, sur le domaine public, ayant inondé sa cave pour la sixième fois en 17 ans. Les ouvriers de la SWDE sont bien intervenus dans la journée de jeudi pour colmater la fuite. Mais ils sont repartis en laissant un trou béant derrière eux. Un trou qui dépassait jusque sur le seuil de la porte.

D’où les difficultés du Brainois à sortir de chez lui. D’autant plus lorsque l’on sait qu’il a perdu sa jambe après des complications consécutives à une mauvaise chute d’1,5 mètre de haut à peine. "Quand j’ai téléphoné à la SWDE, on m’a rétorqué que les ouvriers estimaient que le trou ne posait pas problème, que mon état physique n’avait aucune conséquence pour ma sécurité, nous racontait-il dans notre édition de lundi. Qui sont-ils pour pouvoir juger des difficultés que j’éprouve au quotidien ? N’importe quelle personne valide trouverait ce chantier dangereux."

Visiblement sensibilisée par cette problématique mais aussi en raison d’une situation jugée dangereuse pour les piétons circulant sur le trottoir, la commune de Braine-l’Alleud a décidé de sécuriser les lieux en installant une plaque métallique permettant désormais à Eric de sortir de chez lui en toute sécurité. "Je tiens à remercier l’administration communale pour leurs démarches en vue de sécuriser l’entrée à mon habitation, s’est-il réjoui. Tout comme ma voisine Nathalie qui a également fait le nécessaire afin que les choses bougent un peu !"

Quant à la SWDE qui devait venir terminer les travaux lundi, aucune nouvelle. "Ils auraient dit à l’administration communale que ceux-ci sont prévus pour ce mardi. Je l’espère de tout cœur."