Brabant Wallon

L'église Saint-Etienne s'était transformée en hôpital de fortune lors de la défaite napoléonienne

En juin 1815, l’église Saint-Etienne, au coeur de Braine-l’Alleud a joué un rôle important non pas lors des affrontements entre les Alliés et les troupes napoléoniennes, mais juste après: elle s’est en effet transformée en hôpital où les villageois amenaient les blessés pour qu’ils soient soignés, avec les moyens du bord, par les médecins du cru.

C’est ce souvenir que la commune a rappelé, ce dimanche, en organisant une reconstitution des soins donnés aux blessés mais aussi en reconstituant une sorte de village d’antan autour de l’église. Divers vieux métiers y étaient évoqués, et les plus jeunes pouvaient également tester des jeux anciens.

L’occasion aussi de voir l’exposition « Dans l’assiette de nos aïeux, qui a été montée dans l’ancienne maison communale.

Un défilé en ville et un hommage aux combattants était également organisés dans la matinée. Dans le parc du château du Cheneau, les reconstitueurs se sont livrés à divers exercices tandis que la Grand-Place, elle, était occupée par les échoppes de bouquinistes vendant des livres et des documents sur le premier empire.