Brabant Wallon Le dernier feu vert est arrivé par courrier en provenance de la Région

Les Brainois ont attendu dix ans mais à présent, absolument tous les feux sont au vert. En particulier le tout dernier, qui consistait en une confirmation par la Région wallonne d’un subside (consistant) pour construire une nouvelle piscine sur le site du Paradis.

Un courrier, que le bourgmestre Vincent Scourneau s’est empressé de publier sur les réseaux sociaux, confirme l’octroi par la ministre régionale des Infrastructures sportives, Valérie De Bue, d’un montant de 3,5 millions d’euros.

Pour le reste, tout est en ordre depuis des mois : les plans ont été approuvés, le permis d’urbanisme est acquis, et la commune a même été le plus loin possible non seulement dans l’élaboration du dossier mais aussi dans les travaux préparatoires.

En effet, l’entrée vers le parking de la future piscine étant également un accès au plan d’eau du Paradis, un rond-point a déjà été réalisé sur la route de Piraumont, et la terre utilisée pour le réaliser provient du terrassement préparant l’arrivée du nouveau bâtiment.

Les différentes canalisations des impétrants (eau, électricité, gaz…) ont également été placées l’an dernier. "On ne part donc pas de rien : de premiers actes d’exécution ont déjà été posés, confirme le bourgmestre Vincent Scourneau. On peut donc commencer les travaux tout de suite, à présent qu’on a la confirmation des subsides régionaux. Évidemment, il faut s’intégrer dans le planning de l’entreprise mais d’après ce qu’on en sait, les travaux pourraient démarrer aux environs du 20 juin. Évidemment, il y aura les congés des bâtiments mais le chantier peut être mis en place avant, pour démarrer juste après les congés."

Les 3,5 millions promis par la Région s’ajoutent aux 4 millions d’euros déjà octroyés par la Province du Brabant wallon. Le bourgmestre espère également une participation de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour l’accessibilité aux personnes handicapées. La commune, elle, mettra cinq millions d’euros de fonds propres, qui sont déjà consignés. Le budget total, qui tourne autour de 12,5 millions d’euros, est donc bien bouclé.