Brabant Wallon Le bourgmestre a renouvelé deux tiers de sa liste, qu’il ouvre à des citoyens indépendants

Les partis de l’opposition comptent en profiter et du côté de la majorité, on en convient : la donne change à Braine-l’Alleud pour les élections d’octobre prochain. Le partenaire historique du MR, le PS, a décidé de présenter sa propre liste (après un accord annoncé en 2006 et une liste de cartel en 2012) et le chef de file socialiste Olivier Parvais, deuxième score personnel derrière le bourgmestre Vincent Scourneau, se retire de la vie politique.

La Liste du bourgmestre pourrait donc être chahutée au soir du 14 octobre et, hier soir à Ophain, en présentant sa liste, Vincent Scourneau a fixé un objectif clair à ses troupes : conserver la majorité absolue de 2012, lorsque le MR avait réussi à placer autour de la table du conseil communal 17 "apparentés MR" sur les 20 qui figuraient sur la liste aux côtés de 10 socialistes et 3 indépendants. "Ce résultat avait fait mûrir une réflexion, à la fois au PS et chez nous, a glissé le maïeur. La conviction que pour nous renforcer, il vaut mieux aller à l’élection sans cartel. C’est ce que nous faisons aujourd’hui, mais avec une ouverture citoyenne."

Un tiers des candidats de la Liste du bourgmestre sont en effet indépendants, 11 personnes siègent actuellement au collège et au conseil, et 22 sur 33 sont des "petits nouveaux" qui ne se sont jamais présentés à un scrutin communal.

La liste n’en laisse pas moins une impression de "bétonnage" en terme de potentiels faiseurs de voix et de compétence. Elle est (évidemment) emmenée par le bourgmestre Vincent Scourneau qui brigue un quatrième mandat maïoral, et les échevins ont bénéficié d’une sorte de préséance tandis que la place des nouveaux candidats a été tirée au sort.

Derrière le maïeur, on trouve la première échevine Chantal Versmissen, puis l’actuel échevin des Travaux Henri Detandt, suivi des échevins Véronique Denis-Simon et Jean-Marc Wautier. Geoffrey Matagne, l’échevin des Sports, pousse la liste en 33e position.

La plupart des nouveaux candidats sont impliqués dans la vie associative ou sportive. On trouve bon nombre d’indépendants bien installés à Braine, Lillois ou Ophain, un vétérinaire qui aura pour mission de porter la cause animale au niveau communal, pas mal d’universitaires…

Intéressant : en 28e position, Alexandra Vanderbecq a fait partie des premiers conseils communaux des enfants brainois, avant d’opter pour sciences po… et de se retrouver à présent sur la liste du bourgmestre.

Côté programme, sans renoncer aux piliers de sa politique que constituent la sécurité et l’économie, Vincent Scourneau évoque aussi le sport, le développement durable, la politique des seniors… et maintient plus que jamais son projet de route bas carbone qui crispe l’opposition Ecolo et IB.

© fifi