Brabant Wallon Les deux auteurs ont été interpellés

Mardi vers 8 h 30, une dame qui marchait le long de la chaussée de Huy avec ses deux jeunes enfants a été violemment agressée par deux individus portant une combinaison blanche de peintre en bâtiment.

Pour une raison que la justice devra déterminer, la dame a été frappée à plusieurs reprises avant d’être rouée de coups. Alors qu’elle se trouvait au sol, toujours sous la menace de ses agresseurs, la victime est parvenue à alerter des riverains en criant.

Ceux-ci sont intervenus et sont parvenus à mettre en fuite les deux agresseurs. Alors que l’un d’entre eux restait auprès de la victime, choquée, et de ses enfants, un des témoins a eu le réflexe de suivre à distance les deux malfrats.

Dans le même temps,

il appelait la police et est parvenu à leur distiller des informations importantes pour permettre de localiser les deux auteurs. Des patrouilles des zones de police de Wavre et des Ardennes brabançonnes ont été envoyées sur place et elles sont parvenues à mettre la main sur les deux individus qui s’étaient débarrassés de leurs blouses blanches.

Les deux hommes ont été privés de liberté. L’un vient de fêter ses 18 ans tandis que l’autre était bien connu de la justice. Le parquet a demandé qu’un mandat d’arrêt soit décerné à leur encontre. Ils ont été auditionnés dans la journée mais on ignore encore actuellement la raison de cette agression.

Aucune piste n’est écartée par le parquet. “Il pourrait s’agir d’une agression gratuite tout comme d’un règlement de compte, précise le procureur du Roi, Jean-Claude Elslander. Les auditions devraient permettre d’y voir plus clair.”