Brabant Wallon La ville propose un subside de 2.000 € que OLLN 2.0 juge inacceptable

Faut-il ou non octroyer un subside de 2.000 € à Blue Mobility SA afin d’encourager la location de vélo (électriques ou non) mis à disposition par la SNCB au départ de la gare d’Ottignies ? Pour la majorité, c’est oui.

"2.000 €, ce n’est pas trop cher pour une pub nationale au profit de notre ville !", a indiqué le premier échevin, Cédric du Monceau (CDH), précisant que les blue bike existants (dont ceux disponibles en gare d’Ottignies) sont repris sur les dépliants touristiques de la SNCB.

L’échevin de la mobilité , David da Câmara Gomes (Écolo), a signalé que les vélos avaient été très peu utilisés en 2013 et qu’il s’agissait d’améliorer le règlement afin que le mécanisme soit plus connu. "Le subside a pour but d’être un incitant afin que les blue bike soient plus nombreux à circuler." Et de préciser que les vélos profitent aux Ottintois.

Pour la majorité, le subside se justifie. Mais la minorité OLLN 2.0 - à l’exception de Cédric Jacquet - s’est abstenue, estimant cela inacceptable. "Je voudrais vous rappeler notre scepticisme de l’année dernière par rapport à cette proposition : ce n’est pas aux habitants d’Ottignies d’offrir une mobilité différente pour tous les usagers", a réagi Jacques Otlet. "La SNCB se fout suffisamment de notre gueule ! La gare d’Ottignies n’est toujours pas aménagée. La SNCB gère des budgets colossaux et elle n’aurait pas 2.000 € à consacrer à ses vélos ?! C’est inacceptable !" L. Dm.