Brabant Wallon Le fournisseur de matériaux conteste la mise en cause faite par l’entrepreneur.

L’asphalte, c’est le dada des autorités à Orp-Jauche ! Une des priorités avec les inondations. Le bourgmestre Hugues Ghenne aime à rappeler le nombre impressionnant de voiries qui sont refaites aux quatre coins de l’entité.

Mais des dossiers de voiries, c’est souvent beaucoup de tracas. Et un des derniers chantiers, celui des voiries de Noduwez, n’est pas pour déroger à la règle…

Outre le fait que de nombreux habitants se sont offusqués de la qualité du travail réalisé, que des avaloirs ont été souvent recouverts d’asphalte au point que certains soient carrément bouchés, il y a certaines malfaçons qui ont été détectées.

La commune d’Orp-Jauche en est la première victime, tout comme ses habitants. La commune suit le dossier, mais en effet n’est pas directement concernée. Mais le dossier ne s’arrange pas aussi vite que cela devrait l’être. La raison ? L’entreprise qui a réalisé ce chantier met visiblement en cause le fournisseur ! Mais ce dernier conteste formellement sa responsabilité dans ce litige.

Pour le fournisseur, autocontrôle à l’appui en centrale, les essais sur le matériau démontrent que celui-ci est conforme… La qualité du travail est également mise en cause par une série de remarques.

L’entrepreneur conteste l’argument qu’il juge non fondé. D’une part car il s’agit d’un argument non contradictoire sur base d’un auto contrôle réalisé unilatéralement. Ensuite, parce que les coefficients de correction ne peuvent être prouvés. Des essais contradictoires montrent l’existence de problèmes liés exclusivement au matériau, à savoir le liant et la granulométrie.

Quant aux remarques sur la qualité du travail, l’entrepreneur les juge non fondées, se référant à l’absence de reproche formulé par la commune d’Orp-Jauche.

En attendant, les voiries concernées à Noduwez du côté de la rue Ferdinand Smeers, attendent d’être terminées.

Une solution technique est étudiée afin de mettre en ordre la voirie avant les congés de… juillet 2019 !