Brabant Wallon

Charles Michel n'exclut pas d'organiser une enquête publique

WAVRE Le dernier conseil communal de Wavre s'est terminé par une interpellation d'Arnaud Demez (Écolo) à propos du projet de Décathlon. L'enquête publique relative à l'installation du magasin de sport au carrefour entre la N 4 et la N 25, s'est en effet terminée le 1er décembre. "Que pensez-vous de cette installation en périphérie, dans une zone rouge, à proximité d'un quartier résidentiel ?" , a interrogé le conseiller.

Charles Michel, le bourgmestre, a précisé que ce type d'implantation ne pouvait pas se trouver dans un centre-ville qui ne dispose pas de telles surfaces, et a détaillé les procédures en cours : "Le permis socio-économique a été accordé par le collège, il y a plus d'un an après l'enquête de marché. En matière d'urbanisme, la procédure est double : la première concerne l'aménagement d'un rond-point, à la demande des autorités communales et du Met, car ce carrefour est un triste point noir."

La deuxième procédure a trait au projet de magasin mis à l'enquête publique. "Nous avons reçu une centaine de réclamations dans les délais et une autre centaine hors délais", a indiqué le maïeur.

"Les services communaux analysent actuellement les courriers. Les fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne devraient se prononcer en janvier et le collège début février en tenant compte de l'avis favorable (permis socio-économique), de l'affectation possible de la zone et des nombreuses réclamations."

Et le bourgmestre de conclure qu'il n'est pas exclu que le collège demande au promoteur d'organiser une réunion publique d'information. "Ce contact direct avec la population permettra de préciser l'avis des riverains et de mettre fin aux malentendus, car si certaines remarques, parvenues à la ville dans le cadre de l'enquête publique, sont fondées, d'autres non ! Ensuite, le collège décidera ou non d'accorder le permis d'urbanisme."



© La Dernière Heure 2008