Brabant Wallon

Un flacon de produit toxique et explosif a été fortuitement découvert, mercredi en fin de matinée, dans un local d'une école wavrienne, a-t-on appris auprès de la zone de secours du Brabant wallon. 

Les pompiers brabançons de la caserne de Wavre ont été appelés à intervenir, vers 11h40, dans l'implantation de l'Institut provincial d'enseignement secondaire (IPES) située le long de l'avenue Benoît Bohy. Un flacon "oublié" contenant quelque 350 millilitres de trinitrophénol y a été découvert par un enseignant. Se trouvant dans une phase de cristallisation, le produit pouvait devenir détonant ou explosif, précisent les pompiers.

Un périmètre de sécurité a été établi avant l'intervention d'une équipe du Service d'enlèvement et de destruction d'engins explosifs (SEDEE) de la Défense, chargée de l'enlèvement du flacon. Dans une circulaire d'octobre 2007 de la Communauté française, le trinitrophénol figurait déjà parmi les substances chimiques interdites dans les établissements scolaires, sous la dénomination d'acide picrique.