Brabant Wallon

Qu’elles soient seules chez elles ou en maison de repos, les personnes âgées souffrent souvent d’isolement social. Certaines ne voient plus leur famille, d’autres ont des contacts réguliers, mais même si les familles visitent les aînés le week-end, celles-ci se sentent souvent seules durant la semaine et trouvent le temps long.

"De nos jours, le facteur ne s’attarde plus, les infirmières combinent de nombreuses visites, ce ne sont pas toujours les mêmes qui vont chez les aînés et c’est aussi le cas pour les aides familiales." fait remarquer Marie-Paule Mandy de l’asbl Cep-âge (www.cep-age.be).

Rompre l’isolement des personnes âgées et accompagner le grand âge, c’est justement l’un des objectifs de l’association dont les volontaires "accompagnent" des personnes âgées à domicile ou en maison de repos.

L’association basée à Hamme-Mille mais qui œuvre dans toute la province du Brabant wallon compte actuellement 15 bénévoles. Tous sont formés à l’écoute et ils ont quatre heures de temps par semaine à consacrer aux personnes âgées. En réalité, ces bénévoles passent une heure et demie en compagnie des aînés, une fois par semaine, le reste du temps est souvent consacré aux trajets.

Mais l’association qui reçoit de nombreuses demandes de la part d’aînés peine à répondre à tous les besoins qui sont pourtant importants pour le mieux-être des personnes âgées. Cep-âge recherche donc de nouveaux bénévoles. "Il s’agirait d’avoir 20 bénévoles effectivement disponibles, indique Marie-Paule Mandy, à la fois dans la région d’Ottignies et Wavre, mais aussi du côté de Jodoigne, sans oublier Tubize et Ittre, même si l’association est moins connue dans l’Ouest du Brabant wallon." Des bénévoles qui signent une charte et s’engagent au respect de la confidentialité.