Brabant Wallon La première édition du "plogging" de Wavre a connu un joli succès, dimanche

Après avoir lancé l’opération Une heure pour ma ville, David Samin a organisé, dimanche, la première édition du plogging de Wavre. Laquelle serait une première en Brabant wallon. Avec un concept similaire : l’idée est de ramasser les déchets jonchant les rues wavriennes dans un périmètre défini. Le tout en courant. "Wavre n’est pas une ville qui soit fondamentalement sale, précise David Samin, co-organisateur du plogging de Wavre en compagnie de Ludovic Duthois. Mais lorsqu’on y fait attention, on se rend compte que pas mal de déchets jonchent ses rues. Le plogging est né en Suède, s’est développé en France et arrive aujourd’hui à Wavre."

Plusieurs quartiers problématiques ont été répertoriés les semaines dernières. Et ils ont fait l’objet d’un nettoyage, hier, par la vingtaine de participants. Au menu : le quartier de la gare et le quartier de l’église, mais également certains parkings.

Hier, ce sont plusieurs sacs-poubelle qui, en une heure à peine, ont été remplis de déchets trouvés dans la rue. "Les gens sont tellement habitués à trouver des déchets dans la rue qu’ils ne les voient même plus, déplore David Samin. C’est devenu normal. C’est sidérant."

L’objectif du plogging est non seulement de rendre Wavre plus propre, mais également de susciter une prise de conscience chez les pollueurs. "Peut-être que notre action fera boule de neige. Celui qui vient ramasser aujourd’hui est sans doute déjà conscient de la problématique. Mais ceux qui l’observeront changeront peut-être leurs habitudes. Peut-être que, plutôt que de jeter leurs cannettes dans des haies, ils feront les trois mètres qui les séparent d’une poubelle. J’espère que les petits gestes que nous accomplissons aujourd’hui permettront une certaine émulation et que les gens cesseront de jeter leurs déchets dans la rue en se disant que quelqu’un d’autre ramassera pour eux."

Principaux déchets retrouvés dans la rue : les cannettes et les mégots de cigarettes. "C’est un véritable fléau. C’est devenu anodin de jeter sa cigarette sur le trottoir. Ça ne devrait pas l’être."

Le plogging de Wavre devrait être organisé tous les mois, couplé à l’opération Une heure pour ma ville. Hier, un canapé, cinq sacs de PMC, sept sacs de déchets classiques et quelques bouteilles en verre ont été récupérés par les ploggeurs…

En savoir plus

Infos :

lduthois5@hotmail.com