Brabant Wallon Depuis 15 jours, les policiers patrouillent et appliquent l’arrêté de police

Le soleil, la hausse des températures, l’herbe bien verte… Autant d’ingrédients agréables pour se rendre au lac de Louvain-la-Neuve. Sauf que, depuis le début du mois, les habitués doivent s’accommoder avec les nouvelles règles de l’arrêté de police : les fêtes autour du lac seront strictement réglementées pour assurer la tranquillité, la sécurité et la propreté des lieux.

L’année dernière, des mesures de prévention avaient été prises. Ne portant pas leurs fruits, le bourgmestre Jean-Luc Roland (Ecolo) avait signé une ordonnance de police limitant les nuisances. Les barbecues, la musique non amplifiée et la consommation d’alcool étaient tolérés, mais uniquement entre 10 h du matin et 22 h 30. Cette année, rebelote, un arrêté du même type à de nouveau été signé. La diffusion de musique amplifiée avec des hauts-parleurs y est toujours strictement interdite à toute heure du jour et de la nuit.

Avec quel résultat ? "Il est difficile de dresser un bilan pour l’année 2017 concernant les nuisances sonores autour du lac ", explique Yves Lagrange, commissaire de police à Ottignies-LLN. " Le précédent arrêté était appliqué du 1er au 30 septembre. Cette année, il le sera sur une période plus longue. En effet, l’actuelle ordonnance est applicable depuis le 1er avril et court jusqu’au 23 octobre prochain. Mais l’actuel arrêté porte déjà ses fruits. En une quinzaine de jours, les équipes de police de notre zone ont déjà rédigé des sanctions administratives", conclut le commissaire.

Les procès-verbaux sont ensuite transmis au fonctionnaire sanctionnateur qui peut infliger des amendes qui vont de 30 à 350 euros.