Brabant Wallon

Louvain coopération au développement vise l'autonomie de populations défavorisées

LOUVAIN-LA-NEUVE "Développer, c'est libérer." Le slogan de Louvain coopération au développement résume à merveille les différentes missions que poursuit l'ONG qui a récemment inauguré ses nouveaux locaux de la rue du Grand Cortil à Louvain-la-Neuve.

L'organisation, qui compte une dizaine de membres dans la cité universitaire, s'emploie, en plus de la Belgique, dans huit pays dont le Congo et le Burundi sans oublier le Pérou, la Bolivie, Madagascar, le Togo, le Bénin et le Cambodge.

Objectif : améliorer les conditions de vie et de santé des habitants de ces régions en soutenant des initiatives locales visant l'amélioration du contexte politique, économique et social.

Cela passe par la création d'une école d'infirmière au Congo, la mise sur pied d'une entreprise de limonades au Sud-Kivu ou par le développement de vaccins pour lutter contre le Chagas, en Bolivie et au Pérou.

"L'objectif final est de lutter contre la pauvreté dans un but de développement ", explique Johan Stockmann, le responsable communication de l'ONG. "Mais nous ne voulons pas que les populations marginalisées que nous aidons deviennent dépendantes de nous. On essaie d'apporter nos compétences pour que la région se développe."

Pour cela, les populations concernées peuvent compter sur un grand nombre d'experts en santé, agronomie et économie pour coopérer à des projets de soins de santé primaires, de sécurité alimentaire, de microfinance et de mutuelles de santé.

Et Johan Stockmann de citer en exemple la mise sur pied d'une savonnerie près de Katana, et dont les bénéfices sont reversés à l'hôpital local.

Un savon dont on a découvert, plus tard, des vertus thérapeutiques et curatives et qui est désormais utilisé au sein des hôpitaux.

Au total, un budget annuel de 8.000.000 € est consacré, par l'organisation, au financement de ces projets locaux.

En savoir plus

Site internet : www.louvaindev.org



© La Dernière Heure 2008