Doubler le score de 2006

Laurence Dumonceau Publié le - Mis à jour le

Brabant Wallon

Le PS stéphanois espère obtenir quatre conseillers au soir du scrutin communal

COURT-SAINT-ÉTIENNE “Si nous faisons aussi bien qu’en 2006, nous serions déçus. La liste PS avait obtenu 821 voix et 363 pour l’alternative socialiste. Et bien que l’AS n’avait pas obtenu de siège, si nous cumulons ces scores, seuls, nous serions le deuxième parti à Court-Saint-Étienne.”

Laurent Noël, le président du PS stéphanois, espère bien qu’en 2012, le conseil communal comptera quatre élus PS, contre les deux actuels, puisque cette fois, les forces du PS seront concentrées sur une seule liste pour les élections communales.

Une liste emmenée par Isabelle Evrard et Laurent Noël, (président de l’USC de Court) et poussée par Boris Maroutaeff (conseiller CPAS) et qui compte 10 femmes et 11 hommes.

Huit des 21 candidats l’étaient déjà en 2006 et la liste compte deux noms qui figuraient sur la liste AS. Par contre, Thierry Godfroid et Robert Anciaux, qui ont siégé aux côtés d’Isabelle Evrard au conseil communal durant cette législature, ne se représentent pas en 2012.

“Le Parti socialiste s’est renforcé au cours des six dernières années et peut se targuer de proposer une liste combative offrant une réelle alternative à la majorité actuelle !” , précise toutefois Laurent Noël. “Cette liste regroupe des hommes et des femmes d’âges et d’horizons variés qui ont la volonté et l’ambition de se mettre au service de tous les Stéphanois. Enfin, trois jeunes candidats (Noëlie, Esteban et Audrey) étoffent aussi la liste.”

Le programme est actuellement en cours de finalisation. Il se basera notamment sur les résultats de l’enquête que le PS avait menée via un toutes-boîtes en mars dernier. Il se centrera aussi sur les thèmes qui tiennent à cœur au PS, à savoir l’enseignement communal et l’immersion ou encore la participation citoyenne, jugée insuffisan- te à Court-Saint-Étienne.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner