Brabant Wallon Les intempéries de jeudi soir ont tout de même fait quelques dégâts à Rebecq, même si, heureusement, on ne déplore pas de blessé

Jeudi soir, le ciel s'est acharné sur le Brabant wallon et plus particulièrement du côté de Rebecq où les dégâts, principalement sur les routes, sont impressionnants.

Malgré tout, quelques habitants ont été contraints de prendre leurs pelles et leurs seaux ce vendredi matin pour déblayer toute la boue qui a ruisselé dans la rue. Et c'est notamment le cas d'Eric Caudron, l'un des riverains de la rue du Stoquois qui a été le plus touché par les intempéries. "C'est déjà la quatrième fois que ça arrive depuis que je suis ici, déplore-t-il. Ca a été très vite et j'ai juste eu le temps de sauver mes trois voitures, et encore, pour la dernière, j'ai cru que je n'allais plus savoir monter la pente."

Et au lendemain de ces coulées de boue incroyables, l'heure est au bilan. "Les dégâts sont importants. On a eu jusqu'à 70 centimètres de boue devant le garage. Même si on avait pris les devants en sur-élevant certaines choses, on a perdu pas mal de machine. C'est la première fois qu'on est touché par des coulées de boue pareilles. Par le passé, on s'était déjà retrouvé avec 1m60 d'eau dans le garage. C'était en 2009."

Malgré l'ampleur des dégâts, Eric garde le sourire. "On n'a pas le choix. Maintenant, il faut nettoyer mais c'est très fatigant et j'espère qu'on sera épargné par les intempéries pour les prochains jours." C'est tout le mal qu'on lui souhaite en tout cas.