Brabant Wallon

750 internes de toute la Wallonie et de Bruxelles ont dansé dans les ruines

VILLERS-LA-VILLE D’accord, l’abbaye de Villers-la-Ville est un lieu dégageant une sérénité particulière. Mais aussi un site accueillant et vivant. Démonstration hier après-midi dans le cloître, avec un flash mob qui a rassemblé 750 jeunes venant de 22 internats de Wallonie et de Bruxelles.

T-shirts bariolés, musique rythmée, chorégraphie moder- ne, même le soleil n’a pas voulu rater ça ! Il s’agissait d’une 1re fête des internats de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Cocof. Les organisateurs, notamment les administrateurs des internats de Rixensart, Muriel Libert, et de Wavre Folon, Gilles Debay, ont cherché à créer un événement festif et rassembleur.

Il fallait créer un effet de groupe pour faire connaître les internats, avec quelque chose qui parle aux jeunes mais qui n’instaure pas de compétition entre eux. Et voilà comment est née l’idée de ce flash-mob d’envergure, qui a nécessité deux répétitions préalables à Uccle (pour les Bruxellois) et à Gembloux (pour les Wallons).

Hier après-midi, avant d’enregistrer la version filmée qui va bientôt se retrouver sur les sites web des internats (www.internats.be) et de l’abbaye (www.villers.be), les participants ont eu droit à deux répétitions encore, en condition réelle.

De quoi mettre une belle ambiance parmi les vieux murs cisterciens. Du côté de l’ASBL qui gère l’abbaye et qui a mis le site gratuitement à disposition, on espère quelques retombées en terme de visites et de visibilité.

© La Dernière Heure 2013