Brabant Wallon Ce dimanche, ils seront nombreux à marcher en mémoire de Caroline, décédée dans un accident.

Il y a un peu plus d’une semaine, Caroline perdait tragiquement la vie dans un accident de voiture à hauteur du tristement réputé carrefour de l’arbre Sainte-Anne à Genappe. Derrière elle, la jeune femme laisse un ex-mari, Gilles, et deux enfants, Alice et Charlie.

Malgré l’immense tristesse d’avoir perdu un être cher, la famille a tenu à rester soudée avec un souhait : faire changer les choses. Il faut dire que Caroline n’est malheureusement pas la première à perdre la vie à ce carrefour et si rien ne change, elle ne sera pas la dernière.

Face à cette situation, Gilles, son ex-époux, se démène depuis plusieurs jours. Après une action symbolique (il a placé une affiche avec ses enfants demandant aux automobilistes de ralentir), il a décidé de passer à la vitesse supérieure en rencontrant le maïeur de Genappe, Gérard Couronné. "La rencontre s’est très bien déroulée et nous avons tout son soutien", explique le Genappien.

Et pour mobiliser les foules et sensibiliser un maximum de personnes, une "marche de l’amour" sera organisée. Celle-ci se déroulera ce dimanche au départ de l’école de Baisy-Thy à 10 h pour arriver au carrefour de l’arbre Sainte-Anne vers 12 h. "Notre objectif est de sensibiliser les gens pour faire bouger les choses. Nous souhaitons également rendre hommage à tous ceux qui y ont perdu la vie."

Ce rassemblement sera encadré par les forces de police afin que tout le monde soit en sécurité. Et de sécurité justement, il en a aussi été question lorsque Gilles a rencontré le bourgmestre. "Il a fait des démarches auprès de la Région pour proposer des solutions rapides à mettre en œuvre comme des signaux lumineux ou un radar. Maintenant, le dossier est entre les mains de la Région", conclut Gilles qui attend plusieurs dizaines de personnes ce dimanche.