Brabant Wallon Installé en Brabant wallon depuis 21 ans, Gérard Jaffrès supportera la Belgique

Installé en Brabant wallon depuis 21 ans, Gérard Jaffrès est sans doute le plus brabançon wallon des supporters français. Mercredi, il rejoindra sa Bretagne natale pour sa tournée estivale. Mais ce mardi soir, il sera très certainement devant sa télévision pour observer la demi-finale de la Coupe du Monde opposant son pays natal et son pays d’adoption.

"Je suis arrivé en Belgique en 1973 et je me suis installé à Dion-Valmont (Chaumont-Gistoux) en 1997, confie le chanteur breton connu pour sa musique rock celtique. Ma femme et mes enfants sont belges. Et mon cœur sera sans doute tiraillé entre les deux équipes durant la rencontre."

Mais Gérard Jaffrès a déjà son favori en tête : il s’agit de la Belgique. "Je vais me faire assassiner lors de ma tournée si je dis ça mais je serai content que la Belgique gagne, confie-t-il. Et je serai vraiment triste le cas contraire. Par amour pour ma femme, je suis prêt à laisser la Belgique gagner. Par contre, en aucun cas elle ne veut une victoire de la France (rires)."

Pour Gérard Jaffrès, la Belgique a une chance quasi unique d’entrer dans l’histoire. "La Belgique est en demi-finale d’une Coupe du Monde où l’Allemagne, l’Espagne, l’Argentine ou encore le Portugal ont été rapidement évincés. Cela n’arrivera pas souvent. Elle doit saisir cette opportunité pour prendre rendez-vous avec l’histoire."

Le pire scénario pour le chanteur français serait que la Belgique gagne face à la France pour perdre ensuite face à l’Angleterre ou la Croatie. "Un scénario qui ressemble à la Belgique. Comme en 2016 et la défaite face au pays de Galles. La Belgique a enfin gagné contre un Top 3 mondial. Qu’elle ne laisse pas passer sa chance."

Si, mardi, Gérard Jaffrès sera un fervent supporter de la Belgique, c’est aussi car il estime que la France aura un bel avenir devant elle.

"J’ai connu la victoire avec Platini en 1984. Et on a été champions du monde et d’Europe en 1998 et 2000. La France gagnera d’autres trophées. Elle a une génération en or qui arrive avec notamment Mbappé. La Belgique aussi j’espère. Mais ici se présente une occasion qu’il ne faut pas rater."