Brabant Wallon De nombreux actes inciviques se généralisent sur le dos de la collectivité.

À Grez-Doiceau, la dernière histoire en date : les poubelles publiques débordantes. Et sur les réseaux sociaux, ça jase forcément. Dans ce genre de situation, on peut lire et entendre vraiment toutes les versions et tous les avis. Certains trouvent normal que des citoyens jettent leurs déchets ménagers dans ces poubelles, d’autres s’insurgent sur les inciviques, ou pensent encore que, à l’avenir, il vaudrait mieux ne plus placer ces poubelles publiques pour éviter de tels débordements...

Des poubelles qui forcément ne sont, aux yeux de certains, pas ramassées assez souvent par les ouvriers communaux. Certains membres du service technique précisent néanmoins qu’ils s’y attellent le lundi et le vendredi, parfois même le mercredi en plus…

Du côté de l’administration communale, l’éco-conseillère Claudia Bouxain apporte quelques précisions pour toutes ces personnes offusquées, mais aussi pour les plus civiques ! "Avant 2017, l’intercommunale vidait les poubelles publiques lors du ramassage hebdomadaire, mais toutes (une centaine) n’étaient pas concernées, avec les désagréments que cela entraînait. À présent, les autorités ont décidé que les cantonniers s’en chargeraient deux fois par semaine, mais souvent plus régulièrement encore. Cela coûte moins cher pour plus d’efficacité. Sauf que de plus en plus, c’est devenu un travail ingrat quand on voit le comportement de certains habitants qui, une fois le passage des cantonniers effectué, y vident leur poubelle privée… Au final, c’est la collectivité qui doit payer. Il est déjà arrivé plus d’une fois de surprendre les gens qui ont toujours une bonne excuse pour justifier leur geste…"

À noter aussi que le service des cantonniers a été adapté voici cinq ans, à l’initiative de l’échevin des Travaux Michel Jonckers, qui a instauré cinq équipes de deux hommes en autant de zones, afin d’avoir un contact privilégié, puisque régulier, avec la population.

Quoi qu’il en soit, l’agent constatateur a du pain sur la planche !