Brabant Wallon À près de 70 ans, l’échevin ne veut pas faire le mandat de trop

À Grez-Doiceau, après l’annonce de Valérie Vanbever (L’Équipe), échevine de l’Enseignement, de ne pas se représenter aux prochaines élections communales, un autre membre du collège confirme lui aussi qu’il ne sera pas sur les listes des prochaines élections communales prévues en octobre 2018.

Michel Jonckers (Alliance Communale), échevin des Finances et des Travaux, ne désire en effet plus se mobiliser à l’avenir. "J’ai bientôt 70 ans, je pense qu’il s’agit d’un bel âge pour s’arrêter. Il faut laisser la place aux jeunes ! Je ne voudrais certainement pas faire le mandat de trop…" Il faut dire que Michel Jonckers n’a pas eu une législature de tout repos. "Mon poste scabinal était, c’est clair, assez lourd. J’ai fait de mon mieux pour assumer mes fonctions, et je peux dire que j’en suis d’ailleurs assez satisfait ! Mais voilà, tout cela demande beaucoup d’énergie et j’ai envie à présent de penser un peu à moi, ainsi qu’à ma famille qui mérite elle aussi de l’attention !"

La décision de Michel Jonckers n’est donc nullement liée à une quelconque tension. "Que du contraire, je partirai à la fin de l’année avec un pincement au cœur. Je tiens à souligner la parfaite entente avec L’Équipe avec qui l’Alliance Communale forme une coalition. Mais je n’ai aucun problème non plus avec ma liste."

Néanmoins, Michel Jonckers évoque malgré tout un regret, tout comme Valérie Vanbever lorsqu’elle a annoncé son retrait. "L’agressivité sur les réseaux sociaux devient préoccupante. C’est triste de voir ce déchaînement sur certains sujets liés à la politique, et souvent des méchancetés gratuites. J’ose dire que c’est parfois désolant vu le travail effectué…"