Brabant Wallon

Présent depuis 1994 au conseil communal, il a décidé de quitter la politique

La question était sur toutes les lèvres et l’homme a tranché ce lundi :  Victor Pirot (l’équipe/PS) renonce à son mandat de conseiller communal pour la prochaine législature. S’il ne souhaite pas trop s’exprimer pour l’instant, les récentes péripéties qui se sont déroulées lors des négociations auraient profondément marqué l'assureur de Gastuche. 

Son départ laissera un vide indéniable pour la commune car, à Grez-Doiceau, Victor Pirot a toujours fait partie du paysage politique même si ce n’est qu’en 1994 qu’il accède au conseil communal. 

Dès 2000, il sera échevin et ne quittera pas l’exécutif, avec un mandat à la présidence du CPAS également. C’est principalement à la culture qu’il marque les esprits. Comme événement marquant, on notera, sous sa griffe, la fête de la musique.

Dans l’ordre des choses, c’est Pascal Tollet qui devrait accéder au conseil communal à sa place . Au niveau du PS, tant communal que régional, Victor Pirot a également toujours tenu un rôle important, privilégiant le dialogue, sans jamais se prendre la tête. Se disputer avec Victor est une mission impossible… 

Les prochaines heures pourraient également voir d’autres décisions être prises quant à la composition du conseil communal...