Brabant Wallon Le Tubizien Guillaume Lelièvre sera dans les live de The Voice France samedi prochain

Comme il en a pris la bonne habitude, samedi soir, le Tubizien Guillaume Lelièvre a émerveillé le jury de The Voice France. En duel avec Queen Clairie sur une reprise du tube d’Harry Styles Sign of the Times, le candidat de l’équipe de Mika a encore fait mouche. Retour sur cette folle soirée.

Comment avez-vous réagi quand Mika vous a choisi ?

"Franchement, j’étais très heureux mais très surpris également. Je ne m’attendais pas à aller jusqu’à cette étape."

Vous semblez tout de même partagé…

"C’est le cas car on a partagé quelque chose de fort avec Queen Clairie. Et au final, il y en a quand même un qui est pénalisé pour sa prestation et c’est douloureux."

Malgré cela, place aux live à présent. Comment on appréhende ce moment ?

"Pour le moment, je m’interroge justement sur la suite. Est-ce que ce sera comme dans un concert ? Est-ce que le fait que ce soit retransmis en direct sur TF1 à 21 h va inconsciemment changer quelque chose en moi ? Le stress reste entier car je ne suis pas un homme de télévision."

Quel est le planning pour la semaine prochaine ?

"Il y a beaucoup de travail en perspective avec un rythme effréné. Une chose est certaine : on ne va pas beaucoup dormir !"

Qu’est ce que vous attendez de ces live ?

"Ce qui est intéressant, c’est que moins il y a de candidats, plus les moyens sont importants. Franchement, gagner ne m’intéresse pas du tout. En revanche, grâce à tous les moyens qui sont mis à notre disposition, on va pouvoir faire quelque chose de beau et de complet."

Qui choisit les futurs morceaux ?

"Il y a un cahier des charges très strict à respecter et des propositions sont faites tant de mon côté que chez les coaches."

À quoi peut-on s’attendre samedi prochain ?

"On va essayer de faire quelque chose de spécial et on a pris un parti un peu radical."