Brabant Wallon Une vétérinaire d’Hélécine organise des formations pour apprendre les gestes qui sauvent.

La plus grande hantise des propriétaires d’animaux domestiques est sans doute celle de ne pas savoir réagir lorsque leur animal de compagnie est en détresse voire en danger de mort. Un os qui reste coincé dans la gorge, une fracture ouverte après un accident avec une voiture, une crise cardiaque… il est souvent difficile de savoir comment réagir.

D’autant plus que l’anatomie d’un chat ou d’un chien est différente de celle de l’homme. Et qu’un geste mal exécuté peut parfois aggraver une situation déjà délicate.

D’où l’initiative prise par Virginie Derbaudrenghien, vétérinaire à Hélécine (Lire ci-dessous), qui a décidé d’organiser des formations de premiers secours pour chiens et chats. “Plusieurs propriétaires d’animaux m’avaient soumis cette idée mais celle-ci a réellement germé lorsque le jeune labrador d’un client s’est étranglé avec une noix, explique l’Hélécinoise. Il jouait avec la noix dans un jardin et l’a avalée. Elle est restée coincée dans sa gorge. Quand je suis arrivée sur place, dix minutes plus tard, il était déjà mort. Si on avait pu lui administrer les premiers soins, il aurait sans doute survécu.”

Retrouvez notre reportage complet dans notre édition de La Dernière Heure de ce jeudi 20 avril