Brabant Wallon

Une centaine de personnes devraient être employées sur le site

Une activité de manufacture de papier reprendra "dans les prochains jours" sur le site de l'ancien IdemPapers à Virginal, s'est réjoui jeudi le ministre wallon de l'Economie, Pierre-Yves Jeholet (MR). Une septantaine de personnes vont progressivement signer leur contrat dans les semaines qui viennent, avec la volonté d'atteindre plus de 100 emplois d'ici quelques mois, a-t-il assuré. Après la faillite, il y a un an, d'IdemPapers, le gouvernement wallon avait créé une task force et chargé la Sogepa, son bras financier, de travailler au soutien de projets de reprise ou, le cas échéant, de procéder à la reconversion des terrains. Des investisseurs scandinaves se sont finalement manifestés.

"Nous souhaitions investir dans une activité papetière en Europe. Nous avons poussé plusieurs portes dont celle du ministre de l'Economie. Ces contacts ont été facilitateurs et déterminants pour concrétiser notre projet", a commenté Terje Haglund, le futur CEO de Virginal Paper, le nouveau nom de l'entreprise qui se concentrera sur la production de papier de spécialité à haute valeur ajoutée. "Nous sommes ravis de pouvoir redémarrer dans une opération que nous souhaitons durable et rentable", a-t-il ajouté.

"Une année après la faillite, une activité, qui présente les critères de sérieux et de création d'emplois de qualité requis, est prête à être relancée début juin avec les investisseurs et le soutien du gouvernement wallon. C'est une excellente nouvelle pour l'emploi", s'est de son côté félicité Pierre-Yves Jeholet.

Selon ce dernier, le gouvernement wallon, via la Sogepa, participera aux côtés des actionnaires privés et d'institutions financières au financement de Virginal Paper SA par une prise de participation minoritaire au capital de la société et sous la forme d'un prêt de 3,1 millions.