Brabant Wallon On pourrait acheter quatre maisons à Colfontaine pour le prix d’une à Lasne !

Les prix moyens des maisons d’habitation ordinaires, des villas et des appartements ont à nouveau augmenté en 2016 en Belgique, selon des chiffres provisoires publiés mardi par le SPF Économie. Le prix moyen d’une maison d’habitation ordinaire s’est ainsi établi à 212.488 € (+4 %), celui d’une villa à 349.901 € (+2,2 %) et celui d’un appartement à 221.411 € (+0,4 %). "Depuis 2010, les prix de l’immobilier n’ont cessé d’augmenter, bien que cette augmentation se soit affaiblie ces dernières années , observe le SPF Économie. En 2015, la hausse des prix des maisons d’habitation, des villas et des appartements était à nouveau plus significative."

Au sud du pays, une maison d’habitation ordinaire coûtait en moyenne 157.276 € en 2016 (+1,4 %), une villa 272.099 € (+0,7 %) et un appartement 173.354 € (+1,9 %).

La province la moins chère, au sud du pays, est le Hainaut, avec une moyenne de 131.588 € pour une habitation, alors que le Brabant wallon est la province la plus onéreuse avec une moyenne de 262.278 €. Pour rappel, la Chambre des Notaires du Brabant wallon avait indiqué avoir enregistré une baisse de 2,8 % du prix des habitations en 2016.

La commune où l’immobilier était le moins cher est celle de Colfontaine (Hainaut) dans laquelle une maison classique se monnayait en moyenne autour de 90.130 € contre 371.712 € à Lasne, commune la plus chère de Wallonie.

En Brabant wallon, la commune lasnoise devance largement les communes des Rixensart, La Hulpe et Chaumont-Gistoux.

Dans le secteur des villas, là aussi la commune de Lasne se démarque. Avec un prix moyen dépassant les 555.000 €. Soit près de 100.000 € de plus que les prix observés du côté de Waterloo.

Enfin, en termes d’appartements, Lasne se distingue également avec des prix moyens estimés à 373.000 €. Il faut dire que, ces dernières années, les promoteurs se sont attelés à y construire des immeubles à appartements dits de luxe, dont certains bénéficiaient de piscines collectives…