Brabant Wallon Des travaux ont également commencé lundi rue de Dongelberg

Nous vous l’avions annoncé il y a plusieurs semaines et c’est désormais d’actualité : la Région wallonne entame deux chantiers en ce début de vacances sur le territoire de la commune d’Incourt. Le premier a débuté lundi et concerne la rue de Dongelberg (N222).

Après la rénovation de la traversée du village, il reste à réaliser la portion entre la rue du Fayt et la chaussée de Namur (N91). Cette partie sera donc limitée à un sens de circulation jusqu’au 20 août afin de procéder à la pose d’un nouveau revêtement asphalté. Une déviation via la rue Sainte-Ragenufle est mise en place en venant de Jodoigne en direction de la N91.

Mais c’est à partir de la semaine prochaine que la circulation sera la plus impactée puisque la chaussée de Jodoigne à Glimes (N29) sera elle aussi en travaux. Pour un budget de près de 8 millions d’euros, le Service public de Wallonie procédera ici à la réfection de la voirie, en remplaçant les actuelles dalles de béton par un revêtement en hydrocarbure.

Ce chantier débutera par l’aménagement des carrefours à hauteur de Huppaye, avant la rénovation complète de la route jusqu’au zoning à l’entrée de Jodoigne.

Dès ce lundi, la rue d’Huppaye sera donc interdite à la circulation dans les deux sens, et ce depuis la rue Commandant Michaux et jusqu’à la chaussée de Jodoigne. Les travaux étant effectués par demi-voirie, la circulation sera toujours autorisée sur la N29 mais sera régulée par des feux tricolores.

Toutefois, pour la seconde phase, prévue à partir du mois de septembre, un seul sens de passage de Glimes vers Jodoigne sera possible et sur une largeur très limitée. "Pour revenir de Jodoigne, il faudra alors passer par Dongelberg. Les camions devront eux emprunter le carrefour de la Chise", précise le Service public de Wallonie. Cette dernière étape du chantier devrait durer jusqu’au début de l’année 2019.