Brabant Wallon

Julien Darquenne, nouveau président du club de football aclot, continuera à coacher


Quelques semaines après avoir célébré le titre en P3, le RCS Nivellois est en train d’écrire une nouvelle page de son histoire puisque Julien Darquenne, son entraîneur, a décidé de reprendre la présidence du club.

Il prend la succession du comité actuel, qui avait sauvé le club il y a quatre ans. "Il y a un peu plus de quatre ans, une équipe de parents devenait membres du comité et du conseil d’administration du RCSN. À l’époque, si aucune décision n’était prise, le club était radié de l’Union belge. Nous n’étions pas de grands spécialistes du football et nous avons pendant quatre ans tout mis en œuvre pour que le RCSN revive. Malgré des moyens limités, nous avons pu redorer quelque peu le blason du RCSN. Depuis deux ans, principalement grâce au travail de son entraîneur Julien Darquenne et son staff, notre équipe première a superbement évolué au point d’être championne cette année. Si nous voulions que le RCSN continue à évoluer vers le haut, il fallait trouver la personne qui en serait capable", rappelle le comité.

Julien Darquenne, qui s’est beaucoup impliqué depuis son arrivée à Nivelles, est prêt à relever ce nouveau challenge. "Après plus de 20 ans dans le foot, voilà un nouvel épisode (et lequel !) qui démarre pour moi et beaucoup d’autres personnes", lance-t-il. "Beaucoup d’investissement personnel et… financier depuis ces dernières années, un projet sportif ambitieux, beaucoup de difficultés mais surtout beaucoup de moments de bonheur au sein du RCSN auront renforcé ma volonté de ne pas lâcher le club mais surtout de l’aider encore plus à grandir, à se structurer, petit à petit et avec des moyens limités mais tout en ayant pour ambition de refaire du RCSN un bon club du BW, sans plus, en tout cas pour l’instant."

S’il devient président, Julien Darquenne n’abandonne pas pour autant sa casquette d’entraîneur, lui qui souhaite poursuivre le travail entamé par le précédent comité, tout en y apportant sa touche. "Il nous faut penser au futur, tenter au mieux de structurer le club, d’en améliorer pas mal d’aspects car le chantier est important. J’espère que les Nivellois et Nivelloises reviendront au stade, d’autant que notre équipe première retrouvera le Parc de la Dodaine, pour nous permettre de rendre au RCSN la place qui devrait être la sienne dans une belle ville comme Nivelles."