Brabant Wallon Privées de pont, six familles ne peuvent rentrer chez elles en voiture et le camion poubelle ne peut pas effectuer le ramassage.

Deux mois après les terribles inondations qui ont frappé Ittre dans le Brabant wallon, de nombreux habitants souffrent encore des dégâts causés par les pluies torrentielles.

Plusieurs ponts ont été endommagés, celui de la rue aux Cailloux s’est même effondré. Depuis lors, six familles ne peuvent plus regagner leur habitation en voiture. Le camion chargé du ramassage des poubelles n’a pas non plus accès au quartier…

La situation devrait sensiblement s’améliorer pour les habitants de ces six maisons. Le 4e Bataillon de Génie d’Amay installera mercredi un pont provisoire au-dessus de la rivière. Le déploiement du char-pont devrait être terminé mercredi en fin d’après-midi.

Ce type de pont peut être déployé rapidement par l’armée qui utilise de chars-ponts semblables lorsqu’un convoi doit traverser une rivière dépourvue de pont.

"Il est assez rare que l’on mette ce genre de matériel à disposition du civil", explique le major Jean-Marc Caprace du 4e Bataillon de Génie d’Amay.

Dans le cadre de l’aide à la nation, un semi-remorque arrivera mercredi matin à Ittre avec le char-pont qui devra être assemblé sur une place de la localité avant d’être chargé et posé au-dessus de la rivière. Ce pont fait vingt-six mètres de long. La brèche n’est quant à elle longue que de dix mètres.

Un petit camion transportant du matériel destiné à adapter ce pont militaire à l’usage civil fera aussi partie du convoi.

Des rembardes de sécurité seront notamment installées sur le pont par les hommes du 4e Bataillon de Génie afin de le rendre suffisamment sûr pour l’usage civil.

Le pont provisoire est installé pour une durée six mois. "Cela doit permettre à la commune de réaliser un appel d’offres", expose le major Caprace.

La manœuvre à laquelle assisteront ce mercredi les habitants d’Ittre est décrite comme "impressionnante".