Brabant Wallon Le festival s’est clôturé sous le soleil avec un record d’affluence.

C’est un organisateur fatigué, mais très satisfait que nous avons rencontré ce dimanche. Malgré deux premières journées au climat automnal, les festivaliers ont répondu présents. " Nous avons plus de 5.500 personnes pour le vendredi, 4.000 pour samedi et on devrait encore atteindre les 4.000 ce dimanche soir avec le retour du soleil ", se réjouit Benoit Malevé, l’organisateur du festival.

Plus de 13.000 festivaliers auront donc foulé les terres de la carrière d’Opprebais, un record. L’Inc’Rock semble avoir conquis un public fan de rap, comme en témoigne le chiffre de la soirée consacrée aux musiques urbaines. "Je pense que placer l’Urban day le vendredi soir est mieux, car ça correspond au moment où les jeunes sortent et il y a plus d’ambiance qu’un dimanche après-midi", explique l’organisateur.

Mais pour lui, le concert à retenir était celui d’Hooverphonic : "Malgré les changements de chanteuse, ils jouent comme s’ils avaient été ensemble depuis des années. Et puis le jeu de lumière et la qualité du son étaient au top".

Du côté de la sécurité, tout s’est très bien passé. Si l’interdiction des sacs a fait beaucoup parler d’elle, les participants se sont montrés compréhensifs, malgré les files à l’entrée au moment de l’ouverture du festival. "Ils ont très bien réagi quand nous avons autorisé les sacs banane après négociations avec la zone de police", raconte le directeur de l’Inc’Rock.

Enfin, la propreté du site était remarquable, même en fin de festival. "Nous avons travaillé jour et nuit pour aménager le site et répandre 150 tonnes de sables sur les champs pour éviter que les festivaliers ne marchent dans la boue. Les gens du village sont même venus nous aider", témoigne Benoit Malevé. L’utilisation de gobelets réutilisables avec caution a aussi permis d’éviter d’en retrouver de nombreux à terre. De nombreux cendriers étaient aussi disposés un peu partout pour éviter les mégots et une équipe sillonnait le site pour ramasser les éventuels déchets.