Brabant Wallon Les formations de la région ont pu se frotter à quelques grosses écuries belges et européennes.

En passant de Rixensart à Wavre, la BW Cup a pu accueillir plus d’équipes. Le tournoi a aussi franchi un palier en terme de qualité, notamment grâce aux présences de nombreuses équipes étrangères : Juventus, Hambourg, Sporting Lisbonne, Feyenoord, Ajax ou encore West Ham.

Des formations étrangères ravies d’avoir fait le voyage jusqu’en Belgique. "Le niveau du tournoi est très bon. On a affronté des équipes de qualité, comme Anderlecht ou l’Ajax. C’est l’occasion pour nous de découvrir un autre football et on n’a eu aucun match facile", confie le responsable de West Ham.

Même les équipes anglaises apprennent d’un tournoi comme la BW Cup . "Vu le niveau des autres équipes, nos joueurs ont appris beaucoup de choses. En participant à des tournois à l’étranger, ça les oblige à se familiariser avec un autre style de football et donc à réfléchir pour trouver d’autres moyens de l’emporter. D’autant que chez nous, le hors-jeu est déjà pris en compte à cet âge-là, ce qui n’était pas le cas ici."

Si les équipes étrangères ont assuré le spectacle avec quelques pépites dans leurs rangs, les formations de la région ont également été mises à l’honneur. Aux côtés des grosses écuries, on retrouvait des jeunes issus du RJ Wavre, de Wavre-Limal ou encore d’Incourt. Des Incourtois qui ont souffert, notamment face à Feyenoord, mais qui ne regrettent pas l’expérience. "On a perdu mais on s’est bien amusé. C’est cool de jouer contre des équipes venues d’autres pays. Et puis au fil des rencontres, on a senti qu’on progressait", confient les jeunes joueurs d’Incourt.

Qualifiés grâce à leurs belles prestations lors du tournoi de qualification, les Incourtois avaient hâte d’affronter les formations européennes. "On découvre d’autres équipes, d’autres styles de jeu et on apprend, malgré les défaites."

Des propos confirmés par leur coach, José Rodriguez. "Jouer contre des équipes internationales ou des formations de l’élite belge, c’est pour ça qu’on est venu. Malgré les défaites, ça restera un bon souvenir pour eux", confiait leur coach.

Une édition 2017 finalement remportée par les Français de Paris FC.