Brabant Wallon Le programme est varié, tant à Waterloo, à Nivelles que du côté de Jodoigne

Aux quatre coins de la Jeune Province, ce week-end, la musique sera à la fête, à commencer par la cité du Lion. Éclectique, familiale et novatrice : voilà comment on pourrait présenter la programmation waterlootoise. Au total, elle s’étendra sur trois journées et s’offrira même une incursion dans l’univers féerique des Baladins du Miroir.

Pour la toute première fois, le Chenois Event Team collaborera avec l’échevinat de la Culture. Ils promettent une nuit de folie en compagnie d’Alec Mansion. Au casting du film "Stars 80" et membre de la tournée internationale du même nom, le chanteur du groupe "Léopold Nord et Vous" se produira avec ses musiciens pour reprendre quelques-uns des plus grands standards des années 80.

Les Baladins du Miroir tiendront également un concert sous le grand chapiteau. La troupe de saltimbanques y reprendra ses droits pour présenter leur nouveau spectacle. Côté bar, les Pionniers de Saint-François d’Assise assureront la fourniture de boissons et d’une petite restauration.

La période étant un peu spéciale avec la Coupe du Monde en Russie, l’occasion de marier musique et football n’a pas été manquée. Les notes s’élèveront dans le parc Jules Descampe, le samedi 23 juin en prélude et en clôture du match Belgique-Tunisie, puis le dimanche 24 juin en divers endroits de Waterloo. À l’exception du concert d’Alec Mansion et du spectacle des Baladins du Miroir, toutes les prestations musicales seront accessibles gratuitement.

Mais il n’y aura pas que de la musique. En marge de la fête de la Musique, la troupe foraine des Baladins du Miroir revient à Waterloo avec "Le Roi Nu", une fable rock’n’roll insolente et à l’humour décapant. Accessible dès 8 ans, ce spectacle sera joué les 24, 25 et 26 juin et est organisé par l’Espace Bernier, le centre culturel de la cité du Lion.


Jodoigne

Depuis plusieurs années, c’est le comité "Quartier Sud" qui regroupe des habitants de la chaussée de Charleroi qui organise la fête de la Musique, en collaboration avec le centre culturel. Ce vendredi 22 juin, c’est Noa Moon qui a été choisie comme tête d’affiche : "Actuellement, elle propose une formule acoustique qui se prête bien à notre lieu, donc c’était le moment", explique Robert de Meester, le responsable du comité organisateur. Pour assurer les premières parties, le Quartier Sud a pris le parti de donner leur chance à des débutants. Il y aura tout d’abord, Bakar, un habitant du quartier qui proposera une sorte de reggae acoustique en français. Ce sera ensuite au tour de 21st of June, un duo composé de deux Ottintoises. Ces trois concerts sont accessibles gratuitement dès 19 h 30 au parc du musée Géradin.


Nivelles

Le centre culturel de Nivelles veut donner un nouvel élan aux festivités

Les fêtes de la Musique commenceront vendredi soir à Nivelles, avec une prestation sur la Grand-Place du Corps musical nivellois, prévue à 18 h, puis une "scène ouverte" une heure plus tard. Madales, Dimes and Nickels, Behind The Pines et Sey ont répondu à l’appel à candidatures lancé en mai dernier et qui visait à faire mieux connaître des groupes ou artistes désirant se lancer. La sélection a été opérée parmi une quarantaine de candidats.

Samedi à 11 h, le Réveil Tillycien animera le marché hebdomadaire puis à partir de 14 h, on change radicalement de concept. Le centre culturel a ainsi prévu des animations pour les familles et le jeune public comme des "espaces cyclophones" qui permettent de produire des sons en pédalant sur des vélos bricolés. On fait circuler l’eau, on comprime l’air, on produit de l’électricité, et tout cela mis ensemble donne un "orchestre cyclophonique".

Un autre atelier permettra de fabriquer un instrument avec des objets recyclés, puis d’apprendre à en tirer le meilleur et à partir de 16 h, Bric et Broc mélangera amour de la musique et message de préservation de la nature.

En début de soirée, l’ambiance sera musette à la maison de la Laïcité. Puis viendra sur la Grand-Place un bal sur la pelouse à partir de 17 h 30, avant des concerts en soirée dont la tête d’affiche sera Faon Faon, proposant des textes en français sur des musiques électroniques. Dimanche, des chants traditionnels de Galice seront proposés à partir de 11 h dans le cloître des Récollets. Le centre de la fête se déplacera chez Harmony Bay à partir de 16 h, avec quatre concerts.