Brabant Wallon LA RCA aurait avalisé la construction de l’infrastructure tant attendue des Wavriens

Au lendemain de l’annonce faite par la ministre des Infrastructures sportives Valérie De Bue qui entendait susbidier la création d’une nouvelle piscine à Louvain-la-Neuve ainsi qu’au domaine provincial du Bois des Rêves, plusieurs Wavriens s’étaient étonnés de ne pas voir une seule ligne inscrite pour financer la future piscine de Wavre. Et certains avaient par conséquent tiré la conclusion que le projet ne verrait finalement pas le jour.

C’était sans doute tirer des conclusions un peu vite. Non, le projet de piscine n’est pas à remettre aux oubliettes.

En milieu de législature, les autorités communales avaient d’ailleurs précisé qu’elles préféraient se concentrer sur la concrétisation du hall polyvalent. Celui-ci étant désormais bien lancé, la réflexion a pu reprendre concernant la piscine. Et au moment de présenter le budget 2018 de la commune, l’échevine des Finances Anne Masson précisait que le dossier avançait, que des études de faisabilité avaient été réalisées et qu’on en saurait plus durant le courant de l’année. Et qu’il était trop tôt pour introduire une demande de subventionnement dans le cadre du plan Piscines de la Région wallonne. D’où l’absence de mention wavrienne dans la sortie de la ministre nivelloise Valérie de Bue (MR).

Le dossier de piscine a été confié à la régie communale autonome de Wavre, ce qui devrait permettre de récupérer quelques millions d’euros de TVA. Et il y a quelques jours, le conseil d’administration de la RCA s’est à nouveau penché sur le dossier et la construction de la piscine aurait été avalisée. Elle serait bien construite à côté du hall culturel polyvalent.

Contacté par nos soins, l’échevin wavrien des Sports Jean-Pol Hanon indique qu’une communication sera réalisée dans les quinze jours sur le dossier. Sans en dire plus sur le projet.

L’infrastructure envisagée jusqu’ici permettrait d’accueillir un bassin de 25 m de long sur 16 m de large et devrait être munie d’un espace détente avec sauna et un hammam. Sans oublier une salle de fitness. Le tout pour près de 16 millions d’euros.

Pour rappel, la dernière piscine de Wavre avait été inaugurée en 1971. Mais en mars 1982, une violente tempête avait déchiré la toiture en toile de l’infrastructure. Et cinq ans plus tard, les travaux de démolition commençaient sans qu’aucun projet ne naisse pour remplacer la piscine.