Brabant Wallon

Une cinquantaine de défenseurs des animaux originaires de Belgique ont participé, dimanche, à une grande manifestation anti-corridas, en marge du festival taurin dimanche à Rodilhan, près de Nîmes (France).

Une manifestation réunissant un peu plus de 700 personnes et à laquelle une vingtaine de membres d’Animaux en péril - une association basée à Braine-l’Alleud - ont participé. Lesquels ont été vivement rabroués par les forces de l’ordre, présentes en masse, deux ans après une manifestation du même type durant laquelle les militants avaient été passés à tabac par les aficionados de la corrida.

"Le village était encerclé de hautes barrières tandis que les CRS étaient environ 200", confie Marie-Laurence Hamaide, porte-parole d’Animaux en péril, présente sur les lieux pour filmer la manifestation. "On était parqués à plus de 400 mètres des arènes. Ce qui a causé une certaine frustration dans le chef des manifestants."

Un énervement violemment refréné par les policiers, qui n’ont pas hésité à faire usage de leurs matraques et de gaz irritants. Une manifestante a ainsi été grièvement blessée à la jambe après qu’une grenade lacrymogène ait explosé juste à côté de lui.

"La quasi totalité des manifestants a souffert de réactions allergiques au gaz et de brûlures", confie Marie-Laurence Hamaide. "Les policiers visaient les yeux. Ce qui est interdit. La ville était en état de siège. Les policiers étaient armés de pistolets lance-grenades… Tout ça pour nous empêcher de manifester devant les arènes. Je ne parviens pas à comprendre comment la France peut encore soutenir une pratique aussi barbare et cruelle que la corrida qui se cache derrière un pseudo-héritage culturel pour massacrer à l’arme blanche des animaux sous de sordides applaudissements."

À noter que plusieurs actes de vandalisme ont été commis dans ce village de 3.000 habitants par certains individus qui ont profité de la tenue de la manifestation pour se défouler sur les vitrines de certains commerces et sur des véhicules stationnés dans le village.