Brabant Wallon Le CDH aclot ne dit pas non à la reconduction de la majorité mais veut être écouté

Le CDH aclot a envie de renouveau et le fait savoir jusque dans la composition de sa liste : elle est emmenée par Bernard de Ro, l’ancien gérant du Shopping Center qui en sera à sa toute première élection, et quatre candidats de moins de 35 ans figurent dans les dix premiers. La conseillère communale Julie Gilet figure en deuxième position derrière Bernard de Ro. Elle est suivie par le conseiller Etienne Laurent, qui est aussi le président de la section locale, puis par la vice-présidente Nathalie Piret.

La liste, relève Bernard de Ro, comprend également des candidats qui n’ont pas de carte de parti, et moins de la moitié des 29 personnes en course se sont déjà présentées devant l’électeur pour un scrutin communal. La 29e position a été attribuée à l’échevine Evelyne Van Pée, qui poussera donc la liste.

Ambition ? Passer de trois à cinq élus et continuer à faire partie d’une majorité. D’accord aussi, pour les humanistes aclots, sur la reconduction de l’alliance avec le MR et Ecolo. Ce qui n’empêche pas les candidats, y compris les élus actuels, de se montrer critiques envers la politique menée par le collège, notamment en matière d’évolution de la ville. "Le développement de Nivelles n’est pas réfléchi, laisse tomber Etienne Laurent. On annonce 8.000 habitants à court ou moyen terme, sans vue d’ensemble. Il faut un schéma de développement communal."

Et Bernard de Ro de prolonger : "Nous souhaitons être dans la majorité mais pas à n’importe quel prix. On ne veut pas être la cinquième roue de la charrette."