Brabant Wallon

Depuis ce mardi 10 heures, une trentaine d'employés du Château de Limelette (Ottignies-LLN) sont partis en grève. En cause : des salaires, des primes de fin d'années et des éco-chèques impayés depuis novembre.

Une réunion avec le propriétaire était programmée en fin de matinée au cours de laquelle, ce dernier a resorti une série de promesses. "Insuffisantes" aux yeux des travailleurs qui ont décidé, dans la foulée, de poursuivre la grève jusque lundi prochain. 

Car ce lundi, le tribunal de commerce de Nivelles doit statuer sur une demande de citation en faillite, introduite par l’ONSS pour récupérer les charges sociales non payées par la SA Château de Limelette.