Brabant Wallon

Ecolo a décidé de renvoyer Sybille de Coster-Bauchau dans l'opposition

La cheffe de file d’Ecolo n’en rate pas une… Après une sortie verbale prématurée l’après-midi du 14 octobre, annonçant que les verts allaient rejoindre le vainqueur des élections (Ndlr : Alain Clabots), avant un revirement complet de situation durant la nuit suivante, où Ecolo signait un projet de pacte de majorité avec Sybille de Coster Bauchau, voilà que Marie Smets, attaquée sur les réseaux sociaux comme “girouette”, tente de justifier le choix de son groupe, de manière assez hasardeuse… “Nous avons ouvert plus grands nos yeux. Les attitudes et de nouveaux faits malheureux en matière de gestion de l’environnement (notamment avec le curage en zone Natura 2000 à Pécrot faisant fuir les castors) ont selon moi pensés dans la balance de notre décision.”

Comprenne qui pourra, le curage a eu lieu en début d’année (donc avant la signature du projet de pacte avec Sybille de Coster Bauchau…) Chez Ecolo, sur le sujet, on oublie un peu vite le coup de gueule de l’échevine Ecolo en 2011 contre Alain Clabots, après que les barrages des castors eut été détruit… Gageons qu’Ecolo améliorera sa communication dans les six années à venir !

Ecolo de Grez-Doiceau a finalement décidé de faire alliance avec les groupes Avec Vous (9 élus) et DéFI Citoyens (1 élu), en vue de constituer une majorité de 13 élus (sur un total de 23). “Ce qui a convaincu notre groupe, c’est la dynamique de co-construction apparue lors des discussions autour d’une vision commune. Ce climat de confiance assure à notre future coalition la capacité de travailler en équipe pour construire et porter ensemble un programme innovant au service de tous les habitants de Grez-Doiceau. Ce choix nous permet d’assurer la transition écologique et de renforcer la participation citoyenne.”

Du côté d’Avec Vous et DéFi Citoyens, on indique qu’une vision à long terme fédère les trois groupes autour d’un socle commun de valeurs pour une commune durable à visage humain. Le Citoyen sera au centre du projet. “Nous aurons la ferme volonté de développer tout le potentiel d’originalité et de convivialité de Grez-Doiceau. Nous souhaitons apporter aux Gréziens la mutation de taille requise pour faire face aux défis sociaux, économiques, environnementaux et de bonne gouvernance d’ici 2030.” Avec Vous n’a d’ailleurs pas hésité à rajeunir ses cadres pour sa représentativité au sein du futur collège, ce qui est un bon signal au vu des clivages actuels.

Reste à voir, une fois que le voile sera complètement levé sur cet accord, si Ecolo aura eu avec Alain Clabots, les mêmes exigences qu’avec Victor Pirot qui avait accepté de faire un pas de côté après deux ans alors que Sybille de Coster Bauchau comptait abandonner son poste de Députée. Quid d’Alain Clabots, le futur bourgmestre… ?

Au sein de l’Alliance communale et de l’équipe, la déception est énorme, avec l’impression d’avoir été mené en bateau… Une certitude, plus que jamais, Grez-Doiceau est divisé et si le rêve est toujours permis, il est cependant fort à parier que l’avenir politique ne sera pas serein à Grez-Doiceau