Brabant Wallon

Près de 2.500 personnes ont participé à l'événement

Voilà plusieurs semaines que l’on annonce à grands coups de publicités que ce dimanche 6 mai, le château d’Hélécine connaîtrait un truc de fou. Alors, quand en plus, le soleil et la chaleur sont au rendez-vous, la journée ne pouvait qu’être un réel succès pour cette première édition de l’Air Games au domaine provincial d’Hélécine.

Au total, 2.500 personnes se sont donc lancées à l’assaut d’un parcours de cinq kilomètres à travers le parc du château qui offrait un décor idéal pour l’activité. “C’est génial, je m’éclate avec mes collègues du boulot, et mes enfants sont en de bonnes mains avec mon mari, confie Sophie. Au début, ils ont regardé puis ont été séduits par la plaine de jeux… Bref, on s’est tous bien amusé quoique, mon mari un peu moins (rires).”

Tout au long du parcours, 10 obstacles gonflables se sont dressés devant les participants qui s’élançaient par vagues de 150, histoire d’éviter les files devant ces engins.

Il leur aura ensuite

fallu faire preuve d’audace, d’équilibre ou encore d’agilité. Et vu la météo, les multiples jets d’eau proposés ont été plus qu’appréciés. Certains en redemandaient et d’autres, même s’ils n’arrivaient pas à franchir l’obstacle, et n’hésitaient pas à plonger dans certains petits bassins…

Bonne humeur, ambiance et rigolade, ce sont les principaux qualificatifs qui reviennent chez les participants, comme le local Nico, qui, avec ses amis de son club de running, ont veillé à mettre le feu…

Pour Géraldine, c’était… “pas mal, assez chouette même ! On trouve ça juste un peu cher, 40 euros pour 50 minutes de courses. Sinon, un petit échauffement sympa était donné avant le départ, bonne musique, nana hyper motivée et qui met le feu. La suite, le fun dans les obstacles et au final, on reçoit une bouteille d’eau, une gaufre et… notre magnifique médaille à gonfler. Au moins, c’est original et ça reste dans le thème !”

La prochaine édition aura lieu à Anvers le 20 mai (inscriptions sur le site www.air-games.com). Suivront Mons et Namur.