Brabant Wallon

Le nouveau comité de l’AGL souhaite mieux encadrer les nouveaux étudiants

LOUVAIN-LA-NEUVE

L’assemblée générale des étudiants de Louvain (AGL) a présenté, hier midi, le comité qui défendra l’intérêt des étudiants de l’UCL durant l’année académique 2013-2014.

Au total, 17 membres le composeront et, pour la 3e année consécutive, sa présidence sera bicéphale : Kevin Pirotte, étudiant en 2e année de master en Histoire, et Ysaline Geels, étudiante de 1re année en master de Droit, auront la lourde responsabilité de mener à bien la barque de l’AGL.

Une assemblée qui s’est fixé quatre priorités qu’elle entend bien mener pour l’année prochaine.

1 Améliorer sa communication. “Nous souhaitons rapprocher l’AGL des étudiants ”, confie Kevin Pirotte. “Au sein de l’assemblée, nous travaillons très bien sur certains dossiers mais beaucoup d’étudiants ne savent pas ce qu’on fait concrètement au sein de l’AGL. Ce qui mène à un désintérêt de l’étudiant pour notre travail.”

2 Construire une AGL Multisites. “Depuis 2011, Tournai, Mons et Saint-Gilles ont rejoint l’UCL” , confie Ysaline Geels. “Il faudra donc veiller à prendre aussi en compte les réalités du terrain sur ces différents sites qui sont fortement différentes de celles de Louvain-la-Neuve.”

3 Participer à la démocratisation de l’enseignement. Mais pas uniquement en favorisant l’accès aux études supérieures en tentant d’en diminuer les coûts. “Il faut aussi promouvoir et développer toutes sortes d’aides à la réussite”, précisent les deux futurs coprésidents de l’AGL. “Le taux d’échec en 1re année de bachelier augmente sans cesse. Aujourd’hui, un étudiant sur deux rate sa 1re année d’études. C’est souvent dû à une mauvaise préparation en sortie de secondaire mais aussi par manque d’encadrement pédagogique. L’étudiant doit savoir s’amuser mais les études, ce ne sont pas que guindaille et glandouille. Il faut aussi qu’ils bossent. Or, plein d’étudiants sont incapables de faire ou respecter un planning. Il faut les aider.”

4 Le logement. Même si l’UCL mène une politique de construction de nouveaux kots, cela reste insuffisant, selon l’AGL. “Il y a une pénurie de kots assez sévère à Louvain-la-Neuve. Résultat : certains propriétaires louent dans des conditions de salubrité déplorables à des prix exorbitants car ils savent que ces kots seront quand même loués. Augmenter le nombre de kots ou instaurer des contrôles permettrait à plus d’étudiants d’avoir accès à un logement de qualité à un prix normal.”

Le nouveau comité entrera en fonction le 1 er  juillet prochain. Il a été désigné parmi les 70 conseillers élus lors des élections de l’AGL au mois de mars. Un scrutin historique puisque le taux de participation a atteint un nouveau record. Près de 35 % des étudiants de l’UCL s’étaient rendus aux urnes.



© La Dernière Heure 2013