Brabant Wallon Les récents travaux aux voies ferrées en seraient la cause, selon les riverains

Depuis quelques jours, un débat anime les réseaux sociaux à Grez-Doiceau. L’objet ? Des vibrations ressenties dans les habitations du côté de Pécrot, hameau de Grez-Doiceau. En cause ? Le passage des trains qui, depuis peu, provoquerait, outre ces petites secousses, des nuisances sonores…

Les commentaires vont donc bon train et les voix s’élèvent dans le village. Mais pourquoi donc les trains, subitement, occasionneraient-ils plus de désagréments que par le passé ? À cette question, les pistes sont variées mais celle qui revient le plus souvent dans les discussions est le fait que, récemment, des travaux ont eu lieu du côté d’Infrabel.

La réfection des voies ainsi que de deux passages à niveau a en effet été réalisée. Et la vitesse de certains trains est aujourd’hui mise en cause par les habitants. Ceux-ci visent particulièrement les trains de marchandises, et non ceux de voyageurs. "Je suis persuadée que les trains de marchandises, grâce aux voies rénovées, roulent bien plus vite qu’auparavant et du coup, les vibrations sont ressenties bien plus fortement…"

Pour d’autres habitants qui résident le long des voies, il n’y a aucune modification par rapport au passé. "J’ai bien entendu parler de ces personnes qui se plaignent mais, de notre côté, on n’a pas remarqué de changement", confie un riverain. La justification est selon nous tout autre. "Durant un mois, les travaux ont provoqué un ralentissement obligatoire pour les trains. Ils ne pouvaient plus rouler qu’à 40 km/h au maximum. Du coup, les gens se sont peut-être habitués à ce qu’il y ait moins de bruit. À présent que le trafic roule à nouveau normalement, il y a une impression de vitesse excessive et forcément, ils ont plus de mal à s’habituer à nouveau aux vibrations qui ont toujours existé…"

Du côté des autorités communales gréziennes, Luc Coisman, échevin de la Mobilité, n’a pas reçu à ce jour de plaintes et n’a eu aucune indication de la part de la SNCB justifiant une circulation plus rapide des trains !

Trois questions à Aurélie Robert Porte-parole d’Infrabel 

Avez-vous connaissance d’une situation problématique à Pécrot ?

"Des travaux ont été réalisés en avril pour améliorer les voies et deux passages à niveau. Tout s’est bien déroulé et rien ne nous a été signalé. Vous m’apprenez que des riverains se plaignent mais l’information n’est pas remontée jusque chez nous…"

Comment peuvent faire les personnes qui auraient des griefs ?

" Nous avons un service très efficace via la cellule riverains. Il suffit d’aller sur le site Internet d(Infrabel ou de nous joindre au 0800/55000. Ce service est généralement sollicité lorsque des litiges sont connus."

Les plaignants auront-ils un suivi ?

"En effet, nous prenons en compte toutes les remarques. Nous avons des agents qui se rendent sur place pour examiner avec les plaignants la situation et nous tâchons de trouver des solutions qui arrangent tout le monde. Généralement, cela fonctionne très bien. "