Brabant Wallon Les groupes d’opposition Ensemble et Ecolo ont déposé une motion

Une étude pour comprendre l’exposition environnementale (non alimentaire) et les risques liés à l’exposition des Wallons aux pesticides à travers une évaluation de leur exposition aux pesticides par inhalation, a eu lieu à l’échelle de la Wallonie.

"Les résultats de la première phase de l’étude qui porte sur l’enregistrement de mesures autour de 12 stations réparties sur le territoire wallon indiquent qu’au total, 46 pesticides différents ont été analysés tout au long d’une année dans 12 localités. Sur les 46 substances actives recherchées, ce sont essentiellement des herbicides et des fongicides qui ont été retrouvés. Les insecticides ne représentent que 0,5 % des substances mesurées. 33 substances ont pu être mesurées dans au moins 1 échantillon, 4 substances n’ont jamais été détectées et 9 ont été détectées dans au moins 1 échantillon dans l’air, à une concentration inférieure à la limite de quantification."

Vu que la commune d’Orp-Jauche est située à proximité de Gembloux et Louvain-la-Neuve, où les concentrations maximales ont été mesurées, les groupes Ensemble et Ecolo sollicitent le conseil en vue de prendre des mesures afin de protéger les habitants en fournissant une information complète et transparente ainsi qu’un travail de concertation mis en place avec les agriculteurs.

Le but de la motion déposée est que ces résultats soient présentés par l’Issep en marge du conseil communal, mais aussi qu’une concertation entre riverains, agriculteurs et toute autre partie concernée soit organisée et que les résultats puissent être étudiés et discutés en conseil communal par les différents groupes.