Brabant Wallon

En raison de la sécheresse, Rixensart et Court-Saint-Etienne ont pris des arrêtés, élargis à toute la province

Face à la chaleur accablante qui pèse sur notre pays depuis quelques semaines, toutes les Régions ne sont pas soumises au même régime. Ainsi, la Flandre a mis en place des mesures de restrictions en matière d’utilisation de l’eau courante depuis deux semaines déjà alors que la cellule sécheresse wallonne ne s’est réunie pour la première fois qu’hier après-midi.

En Brabant wallon, pas de craintes de pénurie d’eau selon l’intercommunale du Brabant wallon (InBW), les nappes phréatiques étant profondes et ayant été bien remplies par les pluies et neiges de l’hiver.

En revanche, c’est une autre problématique qui menace notre province : celle des incendies. On l’a vu ce week-end avec un feu de prairie qui a menacé deux habitations de Bornival (Nivelles), ou encore par l’incendie, il y a une dizaine de jours, d’un champ appartenant au bourgmestre de Villers-la-Ville.

En raison de la sécheresse, les champs, haies et arbres sont extrêmement secs et la moindre étincelle peut faire courir à la catastrophe. Plusieurs communes du pays ont donc décidé de prendre des mesures pour limiter les risques.

C’est le cas, en Brabant wallon, des communes de Rixensart et de Court-Saint-Etienne qui ont pris des mesures de restriction. "Compte tenu de la sécheresse et des conditions climatiques exceptionnelles, on a pris la décision d’interdire les feux en plein air sur l’ensemble du territoire communal, précise la bourgmestre Patricia Lebon. On a aussi décidé d’interdire les feux d’artifice et les lanternes aériennes ainsi que d’allumer des barbecues ou de jeter des objets en combustion (mégots,…) en bordure de bois, de champs ou de broussailles."

Du côté de Court-Saint-Etienne, le bourgmestre Michaël Goblet d’Alviella a pris lui un arrêté d’urgence pour limiter les risques d’incendie. "Cet arrêté vise à interdire les comportements à risques tels que de lancer des objets en combustion (feux d’artifice, pétards, mégots…), précise le bourgmestre. Nous demandons aussi à nos citoyens d’être particulièrement prudents et attentifs en cas d’usage de barbecues ou autres, en particulier s’ils se trouvent à proximité d’un champ récemment fauché ou d’un bois."

Hier soir, en l’absence de Gilles Mahieu, le gouverneur faisant fonction du Brabant wallon, Christophe Baes, élargissait les arrêtés de police stéphanois et rixensartois à l’ensemble du Brabant wallon. Des arrêtés qui pourraient être prolongés après la période de pluie attendue ces prochains jours en Brabant wallon.