Brabant Wallon Le ministre a inauguré les infrastructures installées dans le cadre du projet Écokot

Visite ministérielle, lundi dernier à Louvain-la-Neuve. Le ministre wallon de l’Environnement et de la Transition écologique Carlo Di Antonio (CDH) a inauguré les infrastructures du Kot Carrefour, installées dans le cadre du projet Écokot.

Le kot Carrefour avait répondu à l’appel à candidatures lancé par le ministre wallon en septembre 2017. Désigné lauréat, aux côtés de 16 autres kots, il a pu bénéficier d’une enveloppe de 1.290 euros.

Grâce à cette enveloppe , les étudiants vont pouvoir ériger deux silos de compost pour améliorer le compostage des déchets organiques. Mais aussi construire une serre pour la culture de fruits et légumes bio et des bacs en palettes de récup pour les plantes extérieures. Les étudiants du kot Carrefour ont également mené des activités de sensibilisation à destination du grand public, notamment lors de la semaine Cap Transition organisée à Louvain-la-Neuve en février dernier.

Le kot Carrefour rassemble 36 étudiants (18 Belges et 18 étrangers). Ce kot a pour mission de poursuivre l’échange et le dialogue entre personnes de religions diverses.

Vu le succès rencontré pour l’opération et "vu l’ambition des jeunes en faveur de la Wallonie de demain", le ministre wallon Carlo Di Antonio souhaite relancer l’appel à projet Écokot. "L’objectif est de donner aux jeunes les moyens nécessaires pour développer leurs projets en développement durable, changer leurs modes de production et de consommation mais aussi sensibiliser d’autres publics ", insiste le ministre.

En 2017, 17 kots ont été labellisés Écokot. La campagne pour 2018 est désormais sur les rails (lire ci-contre).