Brabant Wallon Louvain-la-Neuve attire de plus en plus les aînés, qui s’y sentent particulièrement bien

Une étude réalisée par des chercheurs du centre démographique de l’UCL dresse le portrait des 55 ans et plus qui habitent sur le territoire d’Ottignies Louvain-la-Neuve.

Au 1er septembre 2017, ils étaient 9.163 dans la commune, dont plus de 2.500 dans la cité universitaire. Une bonne partie de ceux qui s’installent viennent du Brabant wallon et ce qui motive leur choix, ce sont les services et les commerces disponibles pour 25 % (11 % pour le reste de la commune), les facilités de déplacement à 23 % (26 % pour le reste de la commune) et 9 % pour résider plus près de leur famille.

Paradoxalement, alors que le piétonnier et la facilité de déplacement sans véhicule constitue un des atouts de Louvain-la-Neuve, les auteurs de l’étude ont découvert que 80 % des aînés interrogés ont conservé leur voiture.

Autre sujet d’étonnement, les aînés ottintois sont manifestement connectés : près de 80 % d’entre eux naviguent régulièrement sur Internet et, dans la tranche d’âge des 80 ans et plus qui habitent à Louvain-la-Neuve, 40 % communiquent régulièrement par Skype ou WhatsApp.

Il est vrai que 69 % d’entre eux sont diplômés de l’enseignement supérieur alors que la moyenne wallonne est de 22 % et celle du Brabant wallon de 57 %.

En tout cas, les aînés ottintois se sentent bien dans leur milieu de vie : 82 % se déclarent satisfaits voire très satisfaits à ce propos, et cette proportion monte à 90 % pour ceux qui ont choisi de s’établir à Louvain-la-Neuve.

Même le bruit inhérent à la vie trépidante de la cité universitaire ne les dérange pas : ils mettent plutôt en avant la convivialité. En revanche, lorsqu’ils citent des points noirs, c’est la mobilité (surtout entre les quartiers) et le coût trop élevé du logement qui sont épinglés.