Brabant Wallon Mahmoud Abu Zeid, alias Shawkan, est un photographe de presse égyptien qui est emprisonné dans son pays depuis 2013, et risque d’être condamné à mort dans quelques jours. 

Il a été arrêté alors qu’il faisait son métier et prenait des images le 14 août 2013, de la dispersion violente d’un sit-in organisé sur une place du Caire. 
 
Plusieurs groupes locaux d’Amnesty en Brabant wallon (et un peu partout dans le monde) se mobilisent pour exiger la libération du photoreporter. Ce mercredi, ils avaient uni leurs forces pour mener une action symbolique sur la place de l’Université, à Louvain-la-Neuve. Avec la collaboration des membres de l’école de danse d’Ottignies Danse Station Center, un flashmob a été organisé toutes les demi-heures: il s’agissait de symboliser la liberté de presse bafouée et l’action d’Amnesty pour faire libérer les prisonniers d’opinion. 
 
Quant aux membres des groupes locaux d’Amnesty de Nivelles, Woluwé, Rixensart et Walhain-Chastre, ils resteront sur place jusqu’à 18 h pour sensibiliser le public au sort de Shawkan et récoler un maximum de signatures afin de faire pression sur les autorités égyptiennes et obtenir la libération du photoreporter.