Brabant Wallon B-Parking ne veut pas tirer de conclusions hâtives du "flop" de l’ouverture anticipée

En raison de la fermeture du viaduc Hermann-Debroux, B-Parking a ouvert de manière anticipée, lundi, le Park&Ride de Louvain-la-Neuve. Et gratuitement, permettant ainsi aux navetteurs de prendre le train à quelques dizaines de mètres de la sortie de la nouvelle infrastructure, ou les Confortos qui partent de la gare des bus.

Mais ce fut un flop lundi. Et mardi, vers 7 h 30 du matin, il n’y avait que deux voitures dans le parking de 2.200 places… Qu’en sera-t-il dès lors la semaine prochaine, lorsqu’il sera payant et qu’on n’annoncera (peut-être) plus le chaos à l’entrée de Bruxelles ? Le directeur de B-Parking, Cédric Blanckaert, indique qu’il vaut mieux ne pas tirer de conclusions hâtives. En cours de matinée, il y avait 80 voitures environ dans le grand parking.

Sans toutefois que l’on connaisse la part d’étudiants qui ont trouvé le filon et ont pu bénéficier d’un parking gratuit toute la journée à deux pas du centre de la cité universitaire… "Il faut voir la situation à moyen et long terme", indique Cédric Blanckaert. "Le nouveau plan de transport de la SNCB, qui entrera en vigueur le 10 décembre, prévoit quatre trains par heure au lieu de trois vers Bruxelles, et deux directs depuis Louvain-la-Neuve au lieu d’un. Le parking est aussi dimensionné en prévision du RER, et il ne bénéficie pas encore de son entrée définitive dès la sortie de l’autoroute."