Brabant Wallon Les manoeuvres des forces spéciales de l’armée belge, effectuées en compagnie de membres des armées néerlandaises et anglaises, se poursuivent à Nivelles dans le cadre de l’opération « Storm Tide 5 ». 

Après le parachutage de lundi soir puis la récupération de civils jusqu’au coeur de la cité des Aclots - une centaine de Nivellois se sont portés volontaires pour vivre l’aventure - mardi, les exercices semblent monter en puissance.   

En effet, durant toute la journée d’hier ont eu lieu non seulement de nouvelles exfiltrations de civils à bord d’hélicoptères NH-90, mais aussi des accrochages armés entre les soldats chargés de ces évacuations et ceux qui jouent le rôle de leurs ennemis. 
 
C’était notamment le cas vers midi du côté de la chaussée de Braine-le-Comte, où des soldats ont dû se battre pour conserver la maitrise de la zone d’où devaient partir des civils blessés. Coups de feu en pleine rue, soldats cachés derrière des voitures ou rampant dans les talus pour trouver la meilleure position de tir, mitrailleuses en action et douilles au sol, il y avait de quoi impressionner ceux qui n’étaient pas avertis de l’exercice. 
 
Attention, on continue jeudi avec de nouvelles scènes de combat et d’exfiltration d’otages en pleine ville.