Brabant Wallon Le Guibertin a décroché le titre de champion de la FCWB

VTTiste de 25 ans vivant à Mont-Saint-Guibert, Maxime Dony, pratique la discipline depuis ses 12 ans. Ce lundi à La Reid, il est devenu champion FCWB VTT marathon ! Cela fait seulement la troisième année que le Guibertin pratique plus sérieusement, avec l’aide de son entraîneur Maxime Swertvaegher, la compétition. Ayant terminé ses études d’ingénieur l’année dernière, Maxime s’est arrangé pour coupler compétition et vie professionnelle, ce qui n’est pas toujours facile au vu du nombre d’heures de selle que demande la pratique du VTT marathon.

Ce titre de champion FCWB était-il un objectif ?

Oui et non… L’année passée le maillot se jouait à l’issue du classement général de plusieurs épreuves marathons (BAMS), du coup j’avais organisé mon planning de courses 2018 en conséquence. Sauf que la fédération nous a annoncé il y a un mois que le titre se jouerait finalement ici à l’Ardenne Trophy… C’était donc trop tard pour modifier mon plan et en faire mon objectif.

Quelles sont vos ambitions cette saison ?

C’est ma première année 100 % marathon et en catégorie élite, donc si j’arrive à faire de bons résultats sur longues distances cette saison, une partie du contrat sera déjà remplie. Après, c’est certain que bien figurer aux championnats de Belgique reste un gros objectif… et pourquoi pas participer aux Championnats du monde l’année prochaine, sachant que j’ai échoué à une place de la qualification il y a trois semaines à Houffalize !

Comment avez-vous préparé 2018 ?

Contrairement à l’année dernière, j’ai accumulé beaucoup plus d’heures de selle en hiver avec notamment un stage à Majorque et un stage dans le Sud de la France. J’ai également réalisé des séances de musculation au Blocry qui m’ont fait beaucoup de bien pour améliorer ma force et mon équilibre sur le vélo !