Brabant Wallon

Barbara Bierlier et Julia Griffi rêvent de succéder à Romanie Schotte

Quelques semaines après la France, c’est au tour de la Belgique de désigner, ce samedi soir, la femme qui sera chargée de la représenter à travers tout le pays et même parfois lors de concours européens. Au total, trente jeunes femmes sont candidates à la succession de Romanie Schotte au titre de Miss Belgique 2018.

Parmi elles, on retrouve deux candidates originaires du Brabant wallon. D’abord Barbara Bierlier. Domiciliée à Chaumont-Gistoux, la jeune femme avait remporté le concours de Miss Brabant wallon 2018 en septembre dernier.

Née à Tunis d’une mère burundaise et d’un père belge, elle a vécu dix ans au Niger avant de débarquer à Chaumont-Gistoux. Membre de l’’association How is Africa, qui veut casser les a priori sur l’Afrique, elle compte bien mettre en avant ses origines cosmopolites pour séduire un maximum de personnes. "J’ai commencé cette longue aventure en tant que candidate à Miss Brabant wallon 2018 pour le titre de Miss Belgium 2018, confie-t-elle sur son compte Instagram. J’ai tout donné même si cela a pu être difficile afin de gérer les études et le concours de Miss Belgique qui me tient à cœur afin d’accomplir mes rêves ainsi que mes projets. Je me suis toujours dit que, même si je crois que je n’y arriverai pas, je ne lâcherai pas. Et on m’a toujours dit de ne pas perdre espoir et de continuer jusqu’au bout car, lorsque l’on entreprend, il ne faut en aucun cas baisser les bras."

Un message que Julia Griffi pourrait faire sien. Celle qui avait terminé deuxième du concours Miss Brabant wallon, derrière Barbara Bierlier, garde toutes ses chances. "Je vais tout donner", nous expliquait la Tubizienne il y a encore quelques semaines.