Ne dites plus CDH mais IC

V. F. Publié le - Mis à jour le

Brabant Wallon

Olivier Vanham prend la tête d’une “nouvelle force politique brainoise

BRAINE-L’ALLEUD Face à la liste du bourgmestre, Vincent Scourneau, qui regroupera en octobre des MR et des socialistes, l’opposition actuelle cherche des moyens de se renforcer. Après un rapprochement avorté avec Écolo malgré un travail préparatoire mené en commun, le CDH a choisi de jouer l’ouverture.

Totale : adieu le sigle, et même le quota d’Humanistes sur une nouvelle liste, qui a été présentée – même si elle n’est pas encore tout à fait complète – officiellement hier. Ne dites plus CDH mais Intérêts communaux (IC).

Notre volonté, c’est de présenter une alternative à la majorité en place depuis 30 ans ”, indique Olivier Vanham. “Nous sommes une nouvelle force politique, ouverte au plus grand nombre. Ce sont les qualités de chacun qui comptent, et l’engagement autour d’un projet : on met les étiquettes politiques entre parenthèses. La gestion du bourgmestre, que certains qualifient de bonne, est froide et implacable : on élimine tout ce qui ne rapporte pas. Nous, on défend une gestion avec le cœur.

L’actuel conseiller communal a été choisi – il était le seul candidat – par les autres membres IC, le week-end dernier, pour emmener cette nouvelle liste. Pour l’instant, les IC compteraient une quarantaine de sympathisants déclarés, et les prochaines semaines seront mises à profit pour expliquer la démarche aux Brainois.

Parmi les membres, on retrouve l’ensemble des actuels élus du CDH, comme le chef de file Paul Maréchal, la conseillère communale Patricia Delcorde, ou encore le nouveau conseiller de CPAS Yves Milants. Ils sont notamment rejoints par Françoise Gabriel–Santerre, l’organisatrice de la Potironnerie; Christine Huenens, la présidente de l’association de parents du collège Cardinal Mercier, le chef d’entreprise et nouveau Brainois Charles-Edouard Dubois… Les places ne sont pas encore attribuées, la liste devrait être prête pour les grandes vacances.

Quant au programme, il se décline actuellement en trois P : proximité avec notamment des projets à taille humaine par opposition à ceux du bourgmestre jugés “mégalos ”; propreté dans les espaces publics et prévention en matière de sécurité publique.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner