Brabant Wallon Un Nivellois au lourd passé judiciaire se fait pincer pour un vol à l’étalage

Steven, un habitant de Nivelles aujourd’hui trentenaire, connaît bien le banc des prévenus du tribunal correctionnel du Brabant wallon. Il s’y est assis à plusieurs reprises dans le passé, et a déjà écopé d’importantes condamnations pour des faits de violence ainsi que pour des vols commis à une large échelle.

Aujourd’hui plus calme, il s’y est tout de même retrouvé pour avoir volé… une canette de bière et un paquet de viande au grand magasin Match. Le gérant avait vu qu’il plaçait ces marchandises sous sa veste et a tenté de l’interpeller lorsqu’il est passé à la caisse sans les payer. Le responsable a indiqué que Steven l’avait bousculé, alors qu’il espérait le maintenir sur place jusqu’à l’arrivée de la police.

De fait, le Nivellois est parvenu à prendre la fuite mais vu son profil, la police n’a pas eu trop de difficultés à l’identifier. Et il devait dès lors s’expliquer devant la justice pour vol avec violence et menaces. Faux, a-t-il clamé en assurant qu’il n’avait pas touché le gérant. Peu adroitement, il a surtout affirmé qu’il ne l’avait "tout de même pas braqué".

Son avocate a tenté de rectifier le tir tandis que du côté du ministère public, on réclamait une sanction sévère pour un comportement qui génère de l’insécurité pour le personnel du magasin ainsi que pour la clientèle. Le jugement qui a été rendu récemment inflige douze mois de prison assortis d’un sursis probatoire durant cinq ans.